Sommaire

Fermer Les Communes

Fermer Les Activités

Fermer Aide aux personnes

Fermer Contact

Fermer Les Associations

Fermer Les Excursions

Fermer Les Lacs et Marais

Fermer Les Services

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
8 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Les Lacs et Marais - Présentation

Pour une préservation durable des marais


du Pays de Gavot


Qui aurait imaginé il y a 20 ou 30 ans qu’un jour nous faucherions à nouveaux les marais ! L’époque où nous considérions les marais comme des zones insalubres et incultes nous parait déjà loin ! Aujourd’hui, les marais ont retrouvé leur place ! Non sans effort. Vingt huit ans se sont écoulés depuis les premiers inventaires. Vingt huit ans durant lesquels collectivités locales, administrations, industriel et associations ont uni leurs efforts pour la préservation d'un patrimoine naturel.   Quelques dates En 1974 puis en 1982, la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt, à la demande du SIVOM du Pays de Gavot, réalise un inventaire qui relève la  présence de 74 zones humides et de 23 espèces botaniques protégées. En 1998 et 1999 le SIVOM signe un contrat LIFE avec la commission Européenne et un contrat de site avec la Région Rhône-Alpes. En 2002, les communes du SIVOM proposent 37 sites, soit 150 hectares de zones humides au réseau  Natura 2000. Aujourd’hui, la préservation des zones humides s’inscrit dans les mesures soutenues et financées par l’Association de Protection de l’Impluvium des Eaux Minérales d'Evian.


 


Les marais au cœur de l’économie locale


Dans une région ou l'eau est l'objet de si gros enjeux, il n'est pas possible d'ignorer les zones humides qui concourent à la préservation de la qualité d'une eau si précieuse. A une époque où de telles menaces pèsent sur l'environnement et où 50% des marais de France ont disparu, il n'est pas possible d'ignorer les marais et tourbières du Pays de Gavot où 150 espèces botaniques dont 23 espèces protégées ont trouvé refuge. Préserver les marais c’est préserver la ressource en eau, c’est préserver la biodiversité, c’est préserver un patrimoine naturel et historique, un bien commun.


 


Les communes achètent les marais


Pour en assurer la préservation, les communes se portent acquéreur des marais. 25 hectares ont été achetés dans le cadre des programmes et inscrits au patrimoine naturel. A ce jour, la maîtrise foncière de 80% de la surface des marais est assurée.


 


Débroussaillage des zones centrales


Les équipes de deux associations d'insertion ont entrepris le débroussaillage manuel des marais. Une vingtaine d'hectares sont débarrassés des ligneux qui semblaient vouloir étouffer ces fragiles écosystèmes.


 


Une gestion durable


Les pratiques agricoles anciennes furent assez favorables à la préservation de la diversité de la faune et de la flore. C'est pour cela que les nouvelles mesures d'entretien s'en inspirent. Avec des tracteurs équipés de pneu large, on fauche à nouveau les marais. Chaque zone est travaillée par moitié afin de maintenir les populations d’insectes. L’on intervient au mois d'août, après la floraison et avant l'ouverte de la chasse. En périphérie du marais, on laisse une bande de végétation qui fait tampon entre la zone agricole et la zone centrale du marais. Avant, la bâche était utilisée pour la litière, mais aujourd'hui, que devient-elle ? Pas facile de trouver preneur ! Le compostage semble être la meilleure filière. Et voilà, la boucle est bouclée ! Des techniques modernes au service d’une gestion durable.


 


Découvrir


De la route l’on ne se rend pas bien compte des travaux réalisés sur les marais. Les saules et les Reines des prés en périphérie sont conservés volontairement pour préserver la quiétude des zones centrales. Peu de gens osent s'aventurer sur les marais. Il faut dire que ces milieux où le sol peut se dérober à tout moment sous vos pas, sont peu engageants. C'est pour cela que le SIVOM, pour vous permettre de découvrir en toute sécurité les marais, prévoit la réalisation de trois sentiers sur caillebotis agrémentés de panneaux explicatifs sur les marais du Maravant, de Vérossier haut et autour du lac Noir. A Evian les bains, le domaine de Pré-Curieux réhabilité en jardin d’eau présente plusieurs expositions sur les zones humides. 


Photosmaraisenfant1.jpg


Lire


Un livret largement illustré, le "Guide du patrimoine naturel du Pays de Gavot" en vente au rayon librairie, recense les richesses naturelles du plateau de Gavot.


 


 


Date de création : 22/11/2006 @ 09:52
Dernière modification : 22/11/2006 @ 10:42
Catégorie : Les Lacs et Marais


Imprimer l'article Imprimer l'article


SIVOM Pays de Gavot !

Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Free Box
Recherche



^ Haut ^